Vive le printemps, pas de doute le renouveau est là, on le respire avec le mimosa, les primevères et les jacinthes qui embaument le jardin.

Je suis réveillée par le merle. Il chante tôt le bougre !

Il est revenu, il a retrouvé son nid, et avec sa compagne,

Il est heureux.

Compagnon de chaque instant, il siffle sur la haie, et me regarde de son petit œil brillant.

C’est le même qui me mangera les cerises et les fraises, le coquin !

 

Les tourterelles, elles, roucoulent de concert,

Perchées dans les pins qu’elles affectionnent.

Elles sentent le printemps arriver elles aussi,

Et me saluent joyeusement.

 

Que c’est bon de respirer sous ce soleil, timide, mais bien là !

Que c’est bon de sentir la nature qui se réveille,

Les sens en éveil, je respire à pleins poumons, 

Je regarde de tous mes yeux,

Et j'ai envie de rire, de chanter et de danser.

Pas de doute, le printemps arrive !

 

 

Vive le printemps !