Coiffée, décoiffée ?

Pour toutes les femmes qui le matin.... devant le miroir....

C’est l’histoire d’un foulard fou.

Il avait été choisi ce matin-là pour égailler sa mine tristounette.

Elle l’avait retrouvé au fond d’un tiroir.

Il conviendrait très bien à son humeur du jour.

 

Face à la glace, les bras levés, elle tentait de le nouer.

Il glissait ce chenapan !

Il était bien vif ce matin, plus vif qu’elle !

 

Ramassé, elle tenta à nouveau de l’enrouler autour du front.

Taquin, il glissa sur ses yeux.

Allons bon, elle ne se voyait plus dans la glace, elle souffla.

Cabotin, il glissa autour de son cou.

 

Rageuse, elle tira d’un coup sec,

Et faillit s’étrangler, toussa, et le fit voler au-dessus de sa tête.

Ah ! Elle avait l’air malin, toute ébouriffée à présent !

Lui, il pendait au bout de ses doigts, la narguant de ses couleurs vives.

 

Tête en bas, elle réussit à le maîtriser en le nouant sur sa nuque.

Elle releva sa frimousse et toc ! « Je t’ai bien eu ! » dit-elle tout haut.

Elle sourit au miroir, quitta la pièce et ouvrit la porte.

Un vent coquin délivra alors le foulard qui s’envola au loin en éclatant de rire !

 

 J’adore les foulards…. 

 

Je remercie Pinterest pour les photos.